Quel entretien pour l’Hibiscus – Rose de Chine – ?

Partager avec vos amis!
Apprécié pour ses gracieuses fleurs aux allures exotiques, tout à la fois emblème de la Malaisie et des îles Hawaï, l’Hibiscus rosa sinensis, également appelé Rose de Chine, appartient à la famille des Malvacées qui comprend aussi des arbustes plus rustiques comme l’Hibiscus des jardins (Althea syriacus) ou encore de la Mauve du Cap (Anisodontea capensis).

La Rose de Chine offre une large palette de  variétés et presque autant de fleurs. Ces dernières, très éphémères, se renouvellent régulièrement de mars à octobre sous climat favorable.

Quel entretien pour un Hibiscus en pleine terre ?

Le long du pourtour méditerranéen, le climat est suffisamment doux pour permettre de cultiver l’Hibiscus en pleine terre. Attendez la fin du printemps (mai, juin)  pour le planter dans un sol drainant, riche et humifère. Côté exposition, privilégiez un emplacement ensoleillé et abrité du vent.

La rose de Chine se plaira ainsi particulièrement au pied d’un mur qui lui restituera la nuit un peu de douceur accumulée en journée. Au moment de la plantation, n’hésitez pas à enrichir la terre de compost, de terreau et de sable pour améliorer le drainage.

Comment l’arroser ?

Au cœur de l’été, les premières années, au moins deux arrosages hebdomadaires sont nécessaires pour maintenir un sol frais. En effet si l’Hibiscus rosa sinensis a besoin de chaleur pour fleurir et s’épanouir, cet arbuste exotique apprécie également de conserver ses racines au frais. N’hésitez pas à ce titre à étaler un épais paillis (lin, chanvre, paille, mulch de gazon) qui limitera le dessèchement. L’article continue à la page suivante.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici