Les Travaux Courants – Jardin Potager

Les Travaux Courants – Jardin Potager
Partager avec vos amis!
Lorsque le jardinier sème ou plante les légumes aux époques ordinaires pour les cultiver à l’air libre, sans autres soins que ceux qui sont normalement indispensables à leur croissance, il pratique la culture naturelle. Lorsqu’il cherche à hâter leur développement par l’emploi de couches, de châssis, de cloches, de serres,…il pratique la culture des primeurs. Lorsqu’il fait croître à contre saisons des légumes, soit sur couches ou sous châssis, soit dans une serre à l’aide de la chaleur artificielle, il pratique la culture forcée.

Parmi les différents travaux de jardinage, les uns sont communs aux trois modes de culture, comme : les semis, le repiquage, les autres, tels : le montage des couches, des châssis,… sont particuliers à la culture des primeurs et à la culture forcée.

Le labour.

Dans la culture potagère les labours s’exécutent généralement à la bêche. Pour qu’ils soient bien faits, la bêche doit pénétrer de 25 à 30 cm et la terre retirée doit être retournée de façon à ce que la couche profonde soit ramenée à la surface. Toutes les fois qu’on veut semer ou transplanter dans un terrain, un labour doit être effectué. Pendant ce travail, on enterre les herbes qui, ainsi, ne pourront pas se multiplier par rejets. Mais on a bien soin de retire les autres herbes qui se reproduise de cette manière. A la fin de l’automne et au commencement de l’hiver, au moment des labours pratiqués pour enterrer les engrais, ces derniers ne doivent pas être enfouis trop profondément, car si les racines des légumes ne pouvaient atteindre la partie fertilisée, les amendements ne produiraient aucun effet. Pour en savoir plus, Lire la suite dans la page suivante…

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici