La plantation de la courge

Partager avec vos amis!
De toutes les couleurs (crème, orange, vertes rayées…), et de toutes les formes (arrondie, allongée, ovoïde ou encore semblables à des gourdins…) les courges affichent une étonnante diversité ! Elles prospèrent au soleil, dans un sol riche restant frais tout l’été. Ces coureuses sont faciles à réussir et s’adaptent à presque tous les jardins ! Voici quelques astuces que j’utilise dans mon jardin pour planter des courges et qui me permettent d’obtenir chaque année de beaux fruits à récolter au début de l’automne…

Un besoin de chaleur criant !

planter des courges sur le tas de compost
Je plante les courges au bas de mon tas de compost et je coiffe au démarrage d’une cloche. Photo: potimarron Red Kuri (Baumaux)

Les courges raffolent des expositions très ensoleillées et peu ventées mais apprécient tout autant de garder les pieds au frais ! Je paille personnellement avec une bonne épaisseur de mulch sec ou de débris de végétaux broyés pour conserver autant que possible un sol humide. Au repiquage, et pour les variétés les plus sensibles au froid comme la très belle courge musquée de Provence, je coiffe le plant pendant quelques jours d’une large cloche qui recrée un micro-climat assurant une bonne reprise.

Au cœur de l’été, amusez-vous à observer les stratégies utilisées par les courges pour protéger leur large feuillage des coups de soleil et de la sécheresse. En effet, en journée, quand le soleil écrase le jardin de ses puissants rayons, le feuillage se replie et la plante semble déprimer et souffrir en silence. Quelques heures plus tard cependant, quand vient l’ombre, il se déploie de nouveau complètement. Economie d’eau, malin, malin… Pour en savoir plus, Lire la suite dans la page suivante…

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici