Une étude majeure affirme que réduire la consommation de bacon et d’alcool réduirait jusqu’à 40% vos risques de cancer

Une étude majeure affirme que réduire la consommation de bacon et d’alcool réduirait jusqu’à 40% vos risques de cancer
Partager avec vos amis!
Boire de l’alcool et manger de la viande transformée comme le bacon, sont deux habitudes alimentaires qui ont été associées à un risque accru du cancer selon les scientifiques, comment ? En effet, une grande étude du Fonds mondial de recherche sur le cancer (World Cancer Research Fund International (WCRF) a prouvé que réduire la consommation d’alcool et du bacon  peut aider à réduire le risque de cancer de 40%. Explications !

Dans le cadre d’un plan mondial pour vaincre le cancer, le Fonds mondial de recherche sur le cancer a lancé une liste de recommandations en matière de santé et de mode de vie. Le but de ce plan étant de réduire les facteurs de risque des différents types de cancer dans le monde. L’organisme revient sur deux habitudes alimentaires, l’alcool qui est devenu un problème de santé publique dans certains pays, et la viande transformée qui prend de plus en plus de place dans nos menus quotidiens. 

Une alimentation saine pour un corps en bonne santé 

Les efforts du WCRF continuent pour informer les consommateurs sur les habitudes de vie qui pourraient être liées au cancer. L’organisme fournit de nombreuses recommandations aux personnes cherchant à minimiser leur risque de contracter le cancer. Mais deux, en particulier, sont susceptibles de provoquer des remous pour de nombreuses personnes, l’alcool et le bacon !

Une analyse d’environ 51 millions de personnes dans le monde, a révélé une corrélation entre le diagnostic de cancer chez l’adulte et l’obésité. Douze cancers, dont ceux touchant le foie, les ovaires, la prostate, l’estomac, la bouche, la gorge, les intestins, le sein, la vésicule biliaire, les reins, l’œsophage, le pancréas et l’utérus, ont été associés à une consommation importante de matières grasses résultant de boissons alcoolisées et de carcinogènes comme les viandes transformées.

Le WCRF recommande de réduire considérablement ou de bannir totalement les viandes transformées, notamment le bacon, le salami, les hot dogs et certaines saucisses, car ces produits ont été associés à un risque accru de cancer colorectal. Selon le WCRF, les viandes rouges non transformées, telles que le bœuf, le porc et l’agneau, peuvent également être associées à un risque plus élevé de cancer, mais les preuves sont moins solides. 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici