Semer des petits pois

Semer des petits pois
Partager avec vos amis!
Quand semer les petits pois ?

Les petits pois se sèment assez tôt au jardin. Il existe 3 variétés :

  • les grains lisses : à semer dès février
  • les grains ridés : à semer dès que les grands froids sont passés (avril / mai)
  • les mangetouts : on peut manger les grains et la cosse (semis en avril / mai également)

Pour chacune de ces variétés, on distingue les petits pois nains, dont la hauteur ne dépassera pas 40/50 cm, et les petits pois à rames, qui eux nécessitent un tuteurage pour pouvoir se développer en hauteur.

Les petits pois se sèment en poquets. Cela signifie qu’il faut creuser un petit trou dans le sol (profondeur 3/5 cm environ), et y déposer entre 3 à 5 grains avant de reboucher le trou. Certains grains ne germeront pas, les autres pousseront en même temps et se “soutiendront” mutuellement pour former des petites touffes.

Il est aussi possible de semer les petits pois en ligne : creusez un petit sillon avec votre binette puis déposez un grain tous les 5 cm environ. Refermez ensuite le sillon.

Pour une planche de jardin d’un mètre de largeur, je sème les petits pois en poquets espacés de 20 à 30 cm, sur 2 lignes elles-mêmes espacées de 60cm. Cet espacement permettra un accès facile pour désherber et biner.

Petits pois au bout d'un mois


Au bout d’un mois, chaque poquet donnera plusieurs pousses entremélées.

Le développement des petits pois

Si le temps est clément, avec des pluies régulières, les plants de petits pois se se développeront très vite.

Lorsque les jeunes plants atteignent 20cm de haut, il est recommandé de butter vos petits pois, c’est à dire de ramener la terre pour constituer des petites buttes au pied des plant, afin de les soutenir pour qu’ils restent bien droit durant leur croissance

Je sème habituellement la variété Merveille de Kelvedon, bien adaptée à ma terre de jardin et à mon climat “montagnard”. Cette variété de petits pois est une variété naine. Je la butte, mais je ne dois pas être bien douée pour cette opération car la planche fait un peu fouillis parfois… Je me demande si je ne devrais pas en plus piquer quelques branchettes (coupe de haie, noisetier, …) dans le sol pour soutenir les petits pois.

Planche de petits pois


Planche de petits pois. C’est un peu le bazar non ?

Au bout de quelques semaines, vos plants vont fleurir puis chacune des fleurs donnera naissance à une petite cosse vert clair. La cosse va d’abord se développer en longueur, puis s’épaissir au fur et à mesure que les petits pois grossissent à l’intérieur. En regardant la cosse par transparence face au soleil, vous pouvez suivre l’évolution des grains.

Croissance des petits pois


Croissance des petits pois

Récolter et écosser les petits pois

Lorsque l’heure de la récolte approche, les cosses vont progressivement changer de couleur, pour devenir plus claires (voire blanchâtres, comme recouvertes d’une poudre). Lorsque les cosses sont bien pleines et “dures” si vous appuyez dessus, récoltez !

Les cosses sont souvient bien attachées à la plante, et les plants de petits pois sont frêles et mal enracinés. Pour récolter proprement les petits pois, maintenez la tige d’une main et tirer la cosse de l’autre, afin d’éviter de déraciner tout le pied.

Attention, tous les petits pois n’arriveront pas à terme en même temps. La récolte s’échelonne sur 3 à 4 semaines durant lesquelles vous devez sélectionner et ramasser les cosses les plus pleines.

Si vous récoltez trop tôt (cosses encore souples), vous serez déçus en ouvrant les cosses car les petits pois seront minuscules.

Petits pois récoltés trop tôt


Petits pois récoltés trop tôt. Les grains ne sont pas encore totalement formés.

N’attendez pas trop non plus : les petits pois deviendraient “farineux” et biscornus.

Pour écosser les petits pois, c’est-à-dire ouvrir les cosses pour récupérer les grains à l’intérieur, il faut pincer l’extrémité pointue de la cosse (pas celle qui était attachée au pied et qui possède des espèces de petites feuilles). Pincez en appuyant avec le pouce sur la “soudure” des 2 parties de la cosse. La cosse va éclater en faisant un petit “poc” bien sympathique et vous révéler son contenu. Parfois on gagne, parfois on perd….

Petits pois - récolte parfaite


Une récolte parfaite !

Les parasites des petits pois

Il est possible que vos petits pois soient touchés par les maladies suivantes :

  • le mildiou : les feuilles noircissent et se recroquevillent comme si elles étaient brulées par le soleil
  • l’oïdium : les feuilles semblent recouvertes d’une poudre blanche

Très franchement, ces 2 maladies sont courantes, surtout en fin de culture lorsque les plants de petits pois sont touffus et en contact avec le sol humide, mais elles n’ont jamais mis en péril ma récolte. Donc je les “tolère” même si je préfèrerais m’en passer…

L’autre menace pour les petits pois, ce sont des parasites : des petits vers qui s’installent dans les cosses et dévorent les grains à l’intérieur. Il est très dur de s’en apercevoir avant la récolte et l’ouverture des cosses.

Monsieur le ver à fait un festin apparemment !


Monsieur le ver (en haut à droite) a fait un festin on dirait !

Là encore, je dirais qu’une cosse sur 50 est touchée environ. Rien de bien alarmant donc.

A table !

Si possible, écossez les petits pois rapidement afin qu’ils ne macèrent pas dans leur cosse. Vous pouvez même les déguster crus.

Récolte de petits pois


Récolte du jour : un seau de cosses donne presque 1kg de petits pois.

Vous pouvez les faire cuire à la vapeur ou dans un peu de beurre.

Vous pouvez également faire des conserves pour en garder quelques pots pour l’hiver.

source: mon-bio-jardin

]]>

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici