Choux de Bruxelles : semer, planter et récolter

Choux de Bruxelles : semer, planter et récolter
Partager avec vos amis!
D’après ce que j’ai pu constater, les choux de Bruxelles sont assez rares au jardin, alors qu’ils ne sont pas spécialement compliqués à cultiver.

Nom : chou de Bruxelles
Nom scientifique : Brassica oleracea gemmifera

Quand semer les choux de Bruxelles ?

Vous touverez sans problème des graines de choux de Bruxelles en jardinerie. Dans ce cas, désherbez et béchez un voire deux mètres carrés au jardin et semez les graines à la volée (ou en lignes si vous êtes méthodiques) en avril. Essayez de ne pas semer trop serré (je dirais une graine tous les 3 cm environ) sinon vos petits plants de choux de Bruxelles seront trop nombreux, trop serrés, et donc chétifs.

Au bout d’un à deux mois, les plants serront suffisamment développés pour être repiqués.

Cependant, pour ce légume, je trouve qu’il est plus simple d’acheter des plants.

Planter les choux de Bruxelles

Une dizaine de plants de choux de Bruxelles devraient suffire pour la consommation d’une famille.

Chou de Bruxelles


Plants de choux de Bruxelles (photo : Les Serres Fortier/ Flickr)

Attention : la tige et la base des feuilles sont assez cassantes. Manipulez les plants avec soin.

Si vous avez effectuez votre propre semis de choux de Bruxelles, démottez les jeunes plants de choux en les soulevant avec une fourche bèche. Si vous avez acheté des plants du commerce, libérez un peu l’extrémité des racines en malaxant délicatement la motte de terreau.

Conservez un peu de terre autour des racines, cela facilitera la reprise car le plant sera moins “stressé” par le repiquage.

Plantez vos choux de Bruxelles en les espaçant de 50 à 60cm en tout sens.

Les différentes étapes de la culture des choux de Bruxelles

Les choux de Bruxelles poussent lentement. Ils mettront plus de 6 mois pour atteindre leur taille définitive.

Au fil des semaines, la tige du chou de Bruxelles va s’allonger et devenir de plus en plus forte. Des feuilles vont se développer tout le long de la tige (surtout au sommet). Puis, à la base des feuilles, de petites pommes vont faire leur apparition et se développer.

Bernie's garden - October 2012


Pommes de choux de Bruxelles à la base des feuilles (photo : fabonthemoon / Flickr)

Durant la culture, si vous constatez la présence d’oeufs de piérides (papillon dont les chenilles dévorent les choux) sous les feuilles, enlevez-les simplement à la main.

Autre souci possible en cours de culture : l’oïdium, qui ressemble à un dépôt de poudre blanchâtre sur les feuilles. Causé par un champignon qui se développe généralement par temps humide, vous pouvez tenter de minimiser ses effets en arrachant les feuilles atteintes (ne les mettez pas au compost, brûlez-les car l’oïdium est “contagieux” !), en arrosant uniquement les pieds des plants (pas le feuillage) et en aérant au maximum votre planche de culture.

Arrachez régulièrement quelques feuilles, surtout celles qui pendent et touchent le sol. Cela aèrera un peu les plants, les allègera et permettra aux pommes de mieux se développer.

Les choux de Bruxelles ne demandent pas beaucoup d’entretien. Comme ils poussent lentement, leurs besoins en eau sont assez faibles. De même, un sol pauvre leur suffit. D’ailleurs, évitez de leur donner de l’engrais, cela favoriserait la pousse du feuillage, au détriment de la formation des petites pommes comestibles.

Astuce : l’espace libre entre les choux de Bruxelles peut être utilisé pour cultures plus rapides (radis, salades…). Cela vous permettra d’optimiser l’utilisation de l’espace disponible au jardin, et en même temps de garder la planche de culture propre grâce aux interventions sur ces autres légumes (semis, désherbage, binage, récolte…).

Je vous conseille de rabattre un peu de terre au pied de vos choux de Bruxelles pour les butter car il m’est arrivé de voir les choux se coucher au sol à cause de leur poids.

Quand récolter les choux pommés ?

Le chou de Bruxelles ne craint pas les gelées, bien au contraire. Cela lui donne un goût plus sucré.

C’est donc en hiver que l’on récolte les petites pommes du chou de Bruxelles.

brussels sprouts snip


Plant adulte de chou de Bruxelles, près pour la récolte
(photo : sammydavisdog / Flickr)

Lorsque les pommes atteingnent 3 à 4 cm de diamètre, il est temps de récolter. Les plus belles pommes se trouvent en bas de la tige ; la récolte s’échelonnera donc tout au long de l’hiver, en commençant par le bas de la tige tandis que les pommes situées en haut de la tige continueront à se développer.

Pour récolter, coupez les pommes à la base avec un couteau, ou bien “cassez-les” en les faisant pivoter sur elles-même.

Petite précision : comme la récolte a lieu en général par temps froid, voire même en période de gel, la récolte n’est pas toujours très agréable… Ca caille, on se gèle les doigts, on est plutôt gauche avec un couteau et, super bonus, de l’eau glacée ruissèlent des feuilles jusque dans vos manches (et je ne parle même pas des chaussures bien boueuses quand on rentre à la maison ^^).

À vous de jouer…

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partager su Facebook avec vos amis!

Suivez nous sur Pinterest

source: mon-bio-jardin

]]>

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici